La Paroisse Notre Dame du Grand Sud d'Évreux

mardi 17 juillet 2018

Retour sur les 3e Journées du Monde de la Retraite

affiche-3e-jmr-pour-home-page-site

Les 19, 20 et 21 juin dernier, les 3e Journées du Monde de la Retraite se sont tenues à Lourdes.

Zoé Télégone, responsable du MCR pour notre paroisse, accompagnée de Françoise Pitette, Chantal Levert et Jacqueline Demoëte s'est rendue sur place. Elle nous livre leur témoignage.

Le MCR, Mouvement Chrétien des Retraités à Guichainville communique :

En juin dernier, les Journées du Monde de la Retraite ont réuni quatre mille personnes à Lourdes dans une ambiance amicale, joyeuse et studieuse, cependant, pour réfléchir ensemble aux questions qui nous habitent tous : la présence à nos côtés de personnes de religion différente, l’évolution de ce qui touche à nos liens de famille, la santé et le terme de la vie, le devenir du monde dans lequel nous sommes immergés. Nous y étions, membres du MCR de notre paroisse, et nous ne nous sommes jamais ennuyées.

La méthode était celle-ci : projection de vidéos, tables rondes réunissant des personnes compétentes, appel aux questions de l’assemblée, une partie musicale assurée par Patrick Richard et Laurent Gribowwski.

Quelques éléments recueillis :

Le vivre ensemble : Yann Boissière, rabbin du Mouvement Juif libéral, Christian Delorme, le « curé des Minguettes », Tarek Oubrou, grand imam et recteur de la mosquée de Bordeaux : cultiver la curiosité de l’autre, dès le plus jeune âge. L’illettrisme est un grand obstacle à la connaissance de sa propre religion et de celle des autres. Loin d’être un handicap, la religion donne à chacun la conscience de sa dignité d’être humain. Des attitudes très simples de la vie quotidienne, un service rendu, une attitude accueillante sont le premier moyen de vivre en paix.

La famille : Michel Billé, sociologue, président de Union des instances des retraités, Michèle Delauney, ancienne ministre des personnes âgées, le Père Guimet, vicaire général d’Autun : la perte de capacités, d’ailleurs variable d’un individu à un autre, ne doit pas nous faire renoncer à participer au devenir du monde, même si notre demeure sur terre n’est pas de ce monde. Chaque être humain doit voir reconnue son unicité, sa nécessité, même si les conditions de sa naissance sont hors du commun : enfants nés par GPA, homosexuels.

La santé : Dr Julie Cosserat, spécialiste de médecine interne , Marie de Hennezel, psychologue clinicienne, Elisabeth Marshall, rédactrice en chef de Sens et Santé : la solitude accélère le vieillissement. Nous devons apprendre à accepter l’aide d’autrui, comme le nouveau-né. La mort : l’accomplissement de la vie. Bouger, avoir une vie active, apprendre une nouvelle langue, faire de la musique. S’autoriser aussi à se reposer. Cultiver les contacts avec la famille, les amis.

L’écologie : Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement, Olivier Nouaillas, journaliste à La Vie, Marie-Monique Robin, réalisatrice : disparition de 80% des insectes, 30% des oiseaux . Il est grand temps de changer nos modes de vie. Il y a des pistes d’actions possibles au quotidien et sur le plan de l’action politique. Empêcher le monde de se défaire.

Conclusion : elle est donnée par René Poujol, ancien rédacteur en chef du Pèlerin. Il nous dit d’oser dialoguer, dans un esprit de tendresse. Il termine en nous disant une anecdote vécue avec son petit-fils de 5 ans : tous deux rencontrent un SDF. « Pourquoi n’a-t-il pas de maison ? Mais toi, tu en as une ! ».

Retrouvez la page consacrée à cet évènement : ici.

Posté par ndgs27 à 15:25 - 031-L'actualité de la paroisse - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire